Je chante ung chant

An Archive of Late-Medieval French Lyrics

Other views:

TEI Header Information

S’aucunne fois Fortune
Text: ballade Music: ballade

aka: CMM 21, 100

Anon.
set to music by: Anon.

Witnesses:

Tu9 f. 138v


Remarks:

None available.

Text based upon Tu9

S’aucunne fois Fortunne son effort a
contre moy fait, qui navre et poinnt tres fort, a
je ne me doy desconforter de trait, b
ains prestement, laissant tout desconfort, a
garnir me doy de tout parfait confort; a
car je sai bien, vraiement sans detrait, b
que, combien qu’elle a mains souvent de trait b
mortel cuidé ferir, petitement c
prisier la doi, combien qu’elle detrait, b
vivant tousdis en bon contentement. c
Raison est celle qui tout me remort a
et fait que, quant Fortunne me remort, a
cuidant moi tout avoir par faus contrait, b
que soie vif, eschapant de la mort, a
liés et joieus, plains de glai qui ne mort, a
en desprisant son fait, tort et contrait, b
lequel sans faute destruit et contrait b
maint cuer, et tue mout soubitement. c
pourquoy le mien a ce vertu encontre ait, b
vivant tousdis en bon contentement. c
Et par ainci porra joïr de port a
bon et seür, plain de tout vray deport, a
eschapant de son malicieus trait b
du quel ne peut on faire bon raport, a
pour ce qu’i est d’un tres amer aport, a
et que souvent pluiseurs a la mort trait; b
de son dangier me sui trestout retrait b
sans retourner, s’a Dieu plaist quitement c
se lacheté vers moy ne se retrait, b
vivant tousdis en bon contentement. c
© 2007-2012 University of Exeter - Centre for Medieval Studies