Je chante ung chant

An Archive of Late-Medieval French Lyrics

Other views:

TEI Header Information

Je me merveil
Text: ballade Music: ballade
Anon.
set to music by: Jacob de Senleches

Witnesses:

Ch f. 44v


Remarks:

Jacob de Senleches



Text based upon Ch

Jacob de Senleches

1 Je me merveil aucune fois comment a
2 homme se vuelt meller de contrefaire b
3 et font n’escrit fin e comencement a
4 et quan qu’il fait, raison est au contraire. b
5 Dorenavant voil ma forge deffaire, b
6 englumme ne mertell ne m’ont mestier, c ms mestre ( Apel em. )  
7 puis que chascuns se melle de forgier. c
8 C’est soctie par peu de devisament, a Apel add.
9 car cel labour ne leur est nessesaire, b
10 jo ne di pas pour celuy qui aprent a
11 et ne connoist s’il seit bien ou mal faire: b ms qu’il ( Apel em.)   ms qu'il ( em. )  
12 celui doit on tenir a debonaire. b
13 Mais je ne vueil plus faire ce mestier c
14 puis que chascuns se melle de forgier. c
15 Quant on leur dist leur vice evidement, a
16 qui cognoscent se ne leur puet il plaire, b
17 il respondent molt ourguelleusement, a
18 disant que de doctrine n’ont que faire. b ms v' ( Apel em. )  
19 Il doinent aus tornois fol examplaire; b ms tornaels ( Apel em. )  
20 pour ce farai soppes en un panier, c ms panir ( Apel em. )  
21 puis que chascuns se melle de forgier. c
22 J’ay pluseurs fois pour mon esbatement, a
23 au temps passé, heü playsir de faire b ms faine ( Apel em. )  
24 un virelay de petit sentiment a
25 ou un rondel qui a moy puist playre; b
26 mains mantenant je me vueil tout quoy tayre b ms mantent ( Apel em. )  
27 et moy lesier ester et reparerreparer, c
28 puis que chascuns se melle de forgier. c
29 Forgier doit chilz qui son entendement a
30 a si agut c’on n’i sceit que refayre; b
31 mais chascuns vuelt aler primierement a
32 disant Je scay pour loer son afayre b ms scar ( Apel em. )  
33 et pour autruy blasmer en son repaire. b ms esblament ( Apel em. )  
34 Si ne me vuel plus empeeschier, cc ms empacheer ( Apel em. )  
35 puis que chascuns se melle de forgier. c
36 Il en yy a qui vont celeement ms i ( Apel em. )  
37 moustrer lour fais a autruy pour parfayre; b Apel add.
38 ce n’est pas fayt aseüreement a
39 ne de bon sens se leur on doit desplayre, b
40 mains fol cuidier ne sceit ou il repayre. b
41 Pour ce m’estuet bouter en  pol poiller, c ms  un ( Apel del. )  
42 puis que chascuns se melle de forgier. c
© 2007-2012 University of Exeter - Centre for Medieval Studies